Accompagnement éducatif

Un temps passerelle entre l'école et la famille.

 

 

Accompagnement éducatif

Un temps passerelle et l'école et la famille

L'accompagnement éducatif accueille les collégiens et les élèves des écoles élémentaires de l'éducation prioritaire qui le souhaitent  après les cours.

Le dispositif propose une aide aux devoirs et aux leçons, la pratique de l'anglais oral, d'un sport ou une ouverture sur l'art et de la culture.

C'est un temps passerelle  entre l'école et la famille.

 

C'est avec un immense plaisir que je fais de l'initiation à la sculpture pour la toute première fois dans une école.

 Projet d'autant plus intéressant qu'il s'étale sur un trimestre, c'est à la fois beaucoup et peu, en nombre d'heures, mais c'est un challenge à relever ainsi qu'un échange réciproque avec les enfants et l'animateur que j'aurai le plaisir de connaitre Vendredi 15.

Le démarrage est prévue le Lundi 11 Janvier, à l'école Villancourt à la ville de Le pont de claix, commune ou je réside, c'est une école à laquelle je tiens particulièrement car mes trois enfants sont passés dans cette école et le petit dernier est encore en CM2 avec Mr Croizat, j'en profite pour lui dire bonjour, et lui dire merci pour son aide.

En charge de douze enfants le Lundi et douze le vendredi avec l'aide d' un animateur du périscolaire.

Durée de l'activité : 16h30, 18h.

La première semaine sera une approche de « l'environnement stéatite ».

La pierre, les outils etc...

Par la suite, nous verrons avec les enfants pour faire, soit, des œuvres personnelles, soit partir sur un thème commun ex :

Le thème de l'eau, grenouille, nénuphar, dauphin, orque etc...

Lundi 11 Janvier 2010

La toute première fois à l'école Villancourt.

Pour démarrer, j'ai demandé aux enfants de mettre leurs noms, prénoms, classes, âges pour mieux les connaître.

J'ai fait la connaissance de mes petits artistes en herbe.

Emma, Christopher, Matthew, Pierre, Médérise, Laetitia, Elbey

Moyenne d'âge de 8 à 11 ans, classe CE2 à CM2.

Ensuite de  mettre sur papier ce qu'ils aimeraient réaliser.

Pour les garçons nous trouvons sans surprise :

Une moto, un snowboard, une coupe, un couteau, un pistolet et aussi un dinosaure, une étoile, un chien, une girafe, une sphère, un château.

Pour les filles pas de surprise non plus :

Un cœur, un gâteau, une couronne, un cartable, une étoile, un chien, une trousse.

On ne va pas s'ennuyer.

Ensuite, je leur ai expliqué qu'il y a des sculptures que l'on ne pourra pas aborder, soit parce que c'est trop compliqué ou trop long : Le château, la moto.

Trop difficile à représenter : gâteau, une trousse, un cartable, nous ne maîtrisons pas les couleurs, c'est la pierre qui « décide ».

D'autres que je ne souhaite pas créer dans ce contexte d'accompagnement éducatif :

Couteau, pistolet.

Ils ont tous choisi une pierre, j'ai mis à disposition de chacun, une petite lime, un ciseau biseauté, papier de verre gros grain pour dégrossir et enfin un papier de verre P240, pour voir la couleur de la pierre qui apparaît au fur et à mesure du ponçage dans l'eau.

En une heure, on a pu survoler les différentes étapes d'une création.

Tous les enfants avaient l'air satisfait et contents de revenir  à la prochaine séance, d'ailleurs, la plupart se sont empressés de faire voir avec fierté leurs « réalisations » aux animateurs présents.

Vivement Vendredi

Vendredi 15 Janvier 2010

Connaissance du 2° groupe :

Pierre, Mathieu, Alexandre, Naima, Yoan, Sawssen, Cindy, Lucas, Leina, et Cindy l'animatrice.

Classe CP à CM2, les plus petits ont six ans, cela ne les a pas empêchés de se défouler sur la pierre.

Un groupe très agréable tout comme l'autre, à l'écoute.

En ce qui concerne ce qu'ils voudraient faire, on retrouve beaucoup d'animaux :

Un dauphin, un lapin, un orque, un cheval, un hippopotame, un pigeon et un éléphant, un vrai refuge de la SPA, il va falloir pousser les murs.

Comme on dit, il faut toujours le meilleur pour la fin, notre ami Alexandre, 11 ans, CM2.

Il a été très imaginatif, il a mis :

Un chat, un homme, une femme, un éléphant, une voiture et... la Belgique.

Cela s'annonce bien, il va falloir que je réfléchisse d'ici vendredi prochain, pour savoir comment on va se sortir de ce guêpier.

Voila ce qui est génial entre autres quand on travaille avec les enfants, la spontanéité.

Allez Alexandre, t'inquiète pas, on va trouver une solution.

Etant donné que chaque enfant à une idée relativement précise de ce qu'il veut faire, nous allons opter pour des Œuvres personnelles, probablement beaucoup d'animaux.

A Lundi, pour la suite.

Joao

Une petite mise à jour sur le site s'impose, désolé pour le retard.
Par rapport au peu de temps dont je disposais, J'ai du modifier le projet, étant donné que le nombre d'enfants inscrits est supérieur aux prévisions, trente neufs pour être précis, cela nous fait en moyenne six heures par groupes de dix.
L'essentiel étant que les enfants passent un moment agréable, ce qui a l'air d'être le cas, car ils ont toujours du mal à arrêter, à dix huit heures, ils y en a qui travaillent encore.
Des enfants qui en ont déjà fait reviennent voir les autres et auraient bien aimé continuer.
Alors le premier groupe a terminé, pour les filles on a réussi avec l'aide de Laura à faire des petits bijoux fantaisies en forme de cœur.
Pour les plus grands, Christopher est parti tout fier avec son dinosaure, et Mathieu avec son portrait,
Les plus petits avec des petites cuillères, c'est les parents qui vont être contents de remuer leur café avec une pierre, quelle drôle d'idée.
Pour les deux groupes suivants, cela a été plus simple, car pour le groupe du lundi la moyenne d'âge a été plus élevée que le groupe du vendredi.
Pour le groupe du lundi, ils ont pratiquement tous fait des visages qu'ils ont terminés lundi 15 Mars.
Ceux du vendredi termineront leurs pendentifs vendredi 19 mars.
Je suis personnellement très satisfait de cette première expérience.
Pas un enfant n'est resté dans son coin, ils ont tous participés sans exception, avec beaucoup de plaisir et dans un très bon esprit d'équipe, ceux qui avaient un peu plus de facilité ont spontanément aidé ceux qui avaient un peu plus de difficulté, tout cela s'est passé dans une ambiance décontracté.
Le petit plus, c'est que cela a donné envie à certains artistes en herbes de continuer, j'ai d' ailleurs commencé mercredi 10 mars avec Nassim, sa maman l'a amené au local ADOUNIA, et il revient mercredi 17 pour terminer son éléphant, il sera accompagné de son copain Christopher qui avait fait le dinosaure.
D'autres enfants m'ont demandé s'ils pouvaient venir, deux conditions sont à remplir :
1° Que les parents les déposent et les récupèrent en temps et en heure. (Plage horaire 14 h/17h)
2° Sinon il faut une autorisation parentale.

Voilà pour cette première expérience, qui je l'espère sera renouvelé l'an prochain.
Merci à tous les enfants.

joao

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site