De la pierre brute à l'oeuvre finale

 
 

 

Quand j'ai eu cette pierre entre les mains, je me demandais bien ce que j'allais pouvoir faire.

En la tournant dans tous les sens pendant un petit moment, je me suis rendu compte qu'il y avait une petite bosse qui allait vers l'avant, ce sera la tête,  derrière un creux important cela fera très bien le dos, voici en quelques mots comment m'est venue l'idée de ce buste.

 

 

"Il était une fois un homme et une femme qui avaient trois fils, deux raisonnables, mais le troisième était un vrai sot. La mère aimait beaucoup les deux premiers, les dorlotait, les habillait joliment, mais le troisième était toujours négligé ; pauvrement vêtu, il portait toujours une chemise noire. Un jour, on entendit dire que le tsar donnerait sa fille en mariage à celui qui construirait un vaisseau qui pourrait voler..."

Dégrossissage 1

 

 

Apres avoir fait un dessin grossier sur la pierre brut, J'ai enlevé tout les défauts, pour voir si après cette étape, il était encore possible de faire le buste.

 

 

Dégrossissage 2

 

 

J'ai commencé à sculpter les parties principales, la tête, les épaules, le dos, le cou.

 

 

Fiche de lecture :

En 1982, je reçus pour mon anniversaire un recueil de contes intitulé « Les plus beaux récits merveilleux ». Pour la petite fille âgée de 8 ans que j'étais, il y avait là matière à rêver. Parmi ces 28 contes, je tombai littéralement en admiration en lisant celui qui s'appelait « Le Vaisseau volant ». Ce qui me fascina surtout, c'était d'imaginer ce beau bateau qui pouvait voler, transportant dans les airs celui qui méritait de le piloter, et qui lui apportait tout au long de son chemin, de sa quête, l'amitié, le courage, la force de persévérer et l'amour. Ce n'est donc peut-être pas tout à fait un hasard si depuis, je rêve d'un galion qui parcourait les étoiles...

Koyolite Tseila

Etape 3

 

 

J'ai commencé la finition, les yeux, le nez, la bouche, la colonne vertébrale, les clavicules.

 

 

Finition

 

 

 

Avec du papier de verre de plus en plus fin, 150,240, 400.

A partir du 240, je trempe la pièce dans l'eau, je la ponce un peu, puis la replonge dans l'eau pour enlever l'excédent de particules de pierre.

 

 

Le nelephant

 


Idée de départ

Futur nelephant début

 

 

 

Futur nelephant forcement très fin.

 
 

Dernier croquis sur le nelephant

 
 

Nelephant terminé.

 

Bonne bouille le nelephant, vous ne trouver pas ?

La pierre est magnifique.

Image : scan de ma collection privée

6 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site